CONTENUS DE FORMATION

UC1 : encadrer tout public dans tout lieu et toute structure

Communication, projet d’animation, cadre institutionnel, caractéristiques des publics, cadre réglementaire.

UC2 : mettre en œuvre un projet d'animation s'inscrivant dans le projet de la structure

Méthodologie de projet, concevoir, conduire , évaluer un projet.

UC3 : concevoir une séance, un cycle d'animation ou d'apprentissage dans la mention "activités de la forme"

Concevoir, conduire et évaluer la séance, le cycle d’animation ou d’apprentissage.

UC4 : mobiliser les techniques de la mention "cours collectifs" pour mettre en œuvre une séance ou un cycle d'apprentissage

Conduire une séance ou un cycle en utilisant les techniques de l’option. Maîtriser et faire appliquer les règlements de l’option. Garantir des conditions de pratique en sécurité.

TAUX DE RÉUSSITE PAR UNITÉ CAPITALISABLE (UC)

UC1

100%

UC2

100%

UC3

100%

UC4

82%

Taux de réussite calculé en 2020 en fonction des 11 candidats ayant terminé le cursus de formation et passé la totalité des certifications.

LES CERTIFICATIONS

Valider le BPJEPS Spécialité “Éducateur Sportif” Mention “Activités de la Forme” Option “Cours Collectifs” , c’est certifier les 4 UC (2 sessions max. par épreuve) :

  • Épreuve 1 (UC 1 et UC 2) : le projet d’animation (à réaliser au sein de la structure d’alternance)
    • Dossier écrit personnel, présentation et entretien
  • Épreuves 2 (UC 3) : concevoir une séance, un cycle d’animation ou d’apprentissage

– Production d’un dossier comprenant trois cycles d’animation dont un en « cardio chorégraphié », un en « renforcement musculaire » et en « étirement », réalisés dans une structure d’alternance pédagogique pour un public d’au moins 6 personnes composés chacun de trois séances d’animation d’une durée de 30 minutes à 60 minutes chacune.

– Mise en situation professionnelle (animation de séance de 30 minutes mini à une heure maxi), entretien de 30 minutes (dont 15 d’analyse et 15 d’entretien).

  • Épreuve 4 (UC 4) : Mobiliser les techniques pour mettre en œuvre une séance ou un cycle d’apprentissage dans l’option Cours Collectifs.

1° Démonstration d’une technique de l’option « cours collectifs » pendant trois fois 20 minutes (trois familles d’activités)
Le(la) candidat(e) suit un cours de niveau de pratique intermédiaire à niveau de pratique confirmé, composé de trois parties présentées dans l’ordre chronologique suivant :
20 minutes de « cardio chorégraphié », 20 minutes de « renforcement musculaire », 20 minutes « d’étirements».
2° Conduite de séance de l’option « cours collectifs » : le(la) candidat(e) prépare, pendant 40 minutes, une séance composée de deux séquences d’apprentissage consécutives de 20 minutes chacune, comprenant deux activités différentes de celle évaluée lors de l’UC 3 pour un public d’au moins 6 personnes.
Le(la) candidat(e) conduit les deux séquences d’apprentissage. Les séquences doivent être adaptées au niveau du public mis à disposition par l’organisme de formation.
3° entretien de 15 minutes à 20 minutes (analyse technique de la séance, choix pédagogiques de l’animateur, prise en compte des conditions de sécurité).

LE COUT DE LA FORMATION

  • autofinancement

9,50 €/heure (cursus de 675 heures de formation) + 60€ (frais annexes de tests de sélection et inscription en formation) ;

Soit un total de 6472.50 € pour une formation en parcours complet.

  • prise en charge OPCO (apprentissage, professionnalisation)

725€/mois de contrat.

Des équivalences sont possibles en fonction des cursus et diplômes des candidats (cf page 26 du document).

Des allègements de formation sont également possibles et définis en accord avec le candidat lors du test de positionnement.

LES FINANCEMENTS POSSIBLES

  • Contrat d’apprentissage
  • Contrat de professionnalisation
  • Compte personnel de formation (CPF)
  • Pôle emploi (aide individuelle à la formation)
  • Autofinancement

STRUCTURES D’ALTERNANCES ET EMPLOYEURS

. les salles « libres services » qui proposent des activités non encadrées ;
. les « franchises » avec des réseaux nationaux ;
. les structures indépendantes (non franchisées) ;
. les associations sportives parmi lesquelles on trouve les structures « uni sports » (clubs d’haltérophilie), les clubs « omni sports » (FFEPGV, FFCF, FFEPMM,…) et les structures sportives engagées dans un projet de performance ou de compétition (sports professionnels ou de haut niveau).